électricité

  • Info ou intox de nos politiques ? : Risque de blackout - menaces sur la réserve stratégique en électricité pour l'hiver prochain!

    La Belgique s’apprête à notifier à la Commission européenne le mécanisme de réserve stratégique, mais risque par conséquent de ne pas pouvoir signer à temps les contrats pour la réserve de l’hiver prochain, rapportent L’Echo et De Tijd jeudi.

    La ministre de l’Énergie Marie-Christine Marghem (MR) s’apprête, une fois qu’elle aura obtenu l’aval du gouvernement, à notifier à la Commission européenne le mécanisme de soutien que constitue la réserve stratégique. Un mécanisme qui a été mis en place par son prédécesseur, Melchior Wathelet (cdH), mais qui n’avait jamais reçu l’aval des autorités de la concurrence européennes.

    Ce mécanisme pourrait être considéré comme une aide d’État illégale. Le cabinet Marghem se montre toutefois confiant dans sa capacité à démontrer le contraire à l’UE.

    Cependant tant que la procédure est en cours, une obligation dite de ’standstill’ veut qu’aucun acte qui pourrait constituer une infraction ne soit posé. Ce qui empêche, en théorie, l’État belge de signer les contrats pour constituer la réserve stratégique pour l’hiver prochain, et suscite l’inquiétude dans les milieux gouvernementaux.

    source : sudpresse

  • En Wallonie à partir du 1er janvier 2017, l'électricité sera encore un peu plus chère....

    Résultat de recherche d'images pour "facture electricite"

    Les tarifs de distribution pour l’électricité vont augmenter de 3,5% en moyenne en Wallonie au 1er janvier, ce qui signifie, pour un ménage moyen, une facture plus élevée de 10,89 euros par an, TVA comprise.

    En outre, les tarifs de distribution wallons seront encore revus à la hausse le 1er mars 2017 pour intégrer l’évolution des coûts du réseau de transport. Elia a en effet demandé au régulateur fédéral, la Creg, une augmentation de la surcharge qui finance son obligation de racheter à 65 euros pièce les certificats verts qui ne trouvent pas preneur. Si la Creg répond favorablement à cette demande, la facture d’un ménage wallon moyen pourrait augmenter de plus de 30 euros par an.

  • Le dessin du jour d'Oli : Le prix de l'électricité en augmentation !

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,dessin,oli,électricité,prix,augmentation

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 20 octobre 2016: LE PS VA VOUS VENDRE MAZOUT, GAZ ET ÉLECTRICITÉ - Massimo, sauvé par les passants

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Ailleurs sur le web : une heure sur ce vélo = 24 heures d'électricité pour la maison

    Crédit photo : Billions in change

    Manoj Bhargava et son vélo, démocratisent enfin l'électricité !

    Manoj Bhargava a un destin hors du commun. Après avoir engrangé des milliards de dollars en commercialisant une boisson énergisante (la 5-hour), le voici qui invente une sorte de vélo d’appartement révolutionnaire : 1 heure de pédalage sur cet engin hors du commun permettrait de fournir assez d’énergie à une maison pour 24 heures ! Enfin l’électricité partout et pour tous ? Ça se pourrait bien !

    Chez nous, l’électricité est une évidence. On n’y fait même plus attention. C’est comme si elle avait toujours été là. Pourtant, dans le monde, plus de 3 milliards de personnes en sont partiellement ou totalement privées ! Or, sans électricité, pas de lumière, pas de progrès technique, pas de développement économique, pas de soins digne de ce nom, bref, pas de changements possibles.

    Plus d'infos et l'article complet sur le site http://positivr.fr ICI

     

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 19 janvier 2016

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 28 septembre 2015

  • Voici les régions qui risquent d'être touchées par une coupure en cas de pénurie d'électricité cet hiver (carte interactive, bonne nouvelle pour Pont-à-Celles)

    Alors qu’une réunion entre les ministres compétents et les gouverneurs des différentes provinces du pays doit avoir lieu le 3 septembre, ceux-ci se préparent à établir un plan d’urgence en cas de pénurie d’électricité et de mise en route d’un plan de délestage, a-t-on appris auprès du gouverneur de la province de Liège. Une option qui ne se concrétiserait toutefois qu’en dernier recours.

    « Nous avons bien reçu la confirmation de la part des autorités fédérales d’un risque de pénurie d’électricité durant l’hiver », déclare-t-on au cabinet du gouverneur de la province de Liège, Michel Foret. « Les gouverneurs doivent s’y préparer mais il y a toute une série d’étapes pour empêcher cela ».

    Tout d’abord, la possibilité de s’approvisionner à l’étranger. Ensuite utiliser les réserves stratégiques (remettre en marche les turbines gaz-vapeur, ne plus alimenter certains clients qui auraient donné leur accord au gouvernement fédéral, etc.). Troisièmement: ne plus éclairer les autoroutes. Et, en dernier recours, la mise en route d’un plan de délestage de certains territoires.

    La suite et la carte, ici

  • L’électricité moins chère dès 2015

     

    compteur-electrique-ancien.jpgÉvoquée l'été dernier, amendée depuis, la « Tarification progressive, solidaire et familiale, ou TPSF », a été formellement adoptée par le Gouvernement wallon en ce mois de janvier 2014. Elle sera d'application dès janvier 2015 et fera baisser la facture d’électricité de 64% des ménages wallons. La TPSF a pour objectif de rendre le prix de l’électricité progressif au fur et à mesure que la consommation d’électricité augmente. Le paradoxe étant qu'aujourd’hui, plus on consomme, moins on paye cher son électricité, ce qui ne pousse pas les ménages à diminuer leur consommation d’énergie. Pour une consommation de 10.000 kWh, le prix moyen est de 0,19 euros c/kWh alors qu’il monte à 0,33 euros c/kWh pour une consommation de 600 kWh. Grâce à la TPSF, les ménages wallons bénéficieront d'une allocation de base modulée en fonction de la taille du ménage: de 400kWh à 800 kWh par ménage (voir tableau). L'objectif est d'encourager d'une part tous les ménages à limiter leur consommation car, pour l'annulation du terme fixe, la TPSF permet un lien plus étroit entre la facture et la consommation, et soutenir les plus faibles revenus. Les ménages bénéficiant d'un tarif social seront eux particulièrement soutenus. Les plus gros revenus, qui consomment généralement davantage d'énergie électrique, payeront eux leur électricité plus cher pour financer ce mécanisme, ce qui les encouragera à faire attention également. Près de deux tiers (64%) des ménages wallons concernés par la Tarification progressive, solidaire et familiale verront leur facture diminuer grâce au nouveau mécanisme.

    Les ménages vivant dans des logements à compteur collectif, et qui n'ont pas de compteur spécifique, seront également bénéficiaires de cette nouvelle tarification. L'allocation sera appliquée en fonction de la composition des ménages pour autant que ce soit bien leur résidence principale. Mais, le Gouvernement wallon a décidé de renforcer le droit des locataires à disposer de compteurs individuels, en imposant leur installation dans chaque immeuble collectif endéans les 10 ans. Jusqu'à présent, seuls les nouveaux bâtiments ou les bâtiments subissant une rénovation importante étaient concernés.

    Il y a cependant des exceptions à cette TPSF : il ne s'agit pas non plus de pénaliser les ménages qui se chauffent à l'électricité ou avec une pompe à chaleur, et dont la facture électrique est naturellement bien plus élevée que la moyenne des ménages qui se chauffent via une autre source (gaz, mazout, pellets, énergies renouvelables, etc.), laquelle influe nettement moins sur la facture électrique. Les professionnels ne seront pas non plus soumis à cette nouvelle tarification.

    La TPSF sera instaurée au 1er janvier 2015. Elle s’appliquera sur les factures de régulation et de clôture reçues dès ce moment par les particuliers au prorata de la quantité d’électricité consommée entre le 1er janvier 2015 et le relevé de l’index.

  • PONT-À-CELLES: Le mât des éoliennes taxé 12.500 euros

    éolienne.jpg

    Pont-à-Celles taxe les éoliennes destinées à la production industrielle d’électricité, à raison de 12.500 euros/mât. Cette taxe rapporte désormais 100.000 euros/an dans les caisses communales.

    Pour mémoire, 8 éoliennes se déploient à Buzet. Eneco Wind Belgium souhaiterait déployer 4 éoliennes supplémentaires. Les autorités communales n’en veulent pas !

    Image. eole.free.fr