Pont-à-Celles - Page 2

  • Information de l'AFSCA au sujet de gâteaux fait maison et l'école....

    Résultat de recherche d'images pour "gateau enfant "

    L’Agence n’a jamais interdit la distribution de gâteaux faits maison à l’école ! (18/09/2017)

    Suite à la diffusion du message interne d’une ASBL à l’attention des parents interdisant d’apporter des gâteaux préparés à la maison et aux nombreuses réactions que ce message a suscité sur les réseaux sociaux, l’AFSCA dément avec fermeté avoir pris des mesures dans ce cadre. Cette interdiction a été prise à l’initiative de l’ASBL et nullement par l’AFSCA.

    La distribution d’un gâteau à l’occasion d’une fête d’anniversaire fait partie de la sphère privée, l’AFSCA ne l’interdit pas et ne fait, en aucun cas, des contrôles à ces occasions. L’AFSCA n’interdit pas non plus les collations collectives à l’école.

    La mission de l’AFSCA dans le cadre scolaire est, d’abord de contrôler le respect des normes pour ce qui est produit et distribué par des professionnels dans les établissements scolaires comme les sandwichs ou les repas chauds proposés à la cantine;

    Ensuite il s’agit de donner des conseils aux consommateurs, aux écoles et aux ASBL pour les boîtes à tartines, les mesures à prendre pour conserver et distribuer dans des conditions d’hygiène acceptables les gâteaux ou les autres denrées apportées dans le cadre de la sphère privée.

    L’ASBL a néanmoins le droit de prendre d’autres mesures pour diverses raisons d’organisation interne. L’Agence n’a pas été contactée à ce sujet par l’ASBL dont la note interne a été relayée sur les réseaux sociaux. Le dernier contrôle de cette ASBL date de mars et a d’ailleurs été favorable.

    Par ses contrôles et ses conseils, l’AFSCA a pour unique but de protéger les consommateurs.

    L’Agence déplore cette désinformation qui a été répandue sur les réseaux sociaux sans aucune vérification. 
  • Obaix info décès

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,info,décès,obaix

    En mon nom, au nom du Blog Pont-à-Celles infos, je présente nos sincères condoléances à la famille.

    Nom : VOGELEER
    Prénom : Michel
    Etat civil : Marié avec Gisèle LEBRUN
    Lieu de domicile : Obaix
    Lieu de naissance : Pont-à-Celles
    Date de naissance : 19/03/1944
    Lieu de décès : Charleroi
    Date de décès : 17/09/2017
    Cérémonial
    Date des funérailles : Jeudi 21/09/2017
    Heure de réunion : 8H30
    Lieu de réunion : Centre Funéraire Denuit 
    Rue de Liberchies 110 
    6238 Luttre
    Heure de départ : 9H
       
    Heure cérémonie crematorium: 9H30
    Crematorium :
    Crématorium de Charleroi
    Rue des Nutons
    6060 - Gilly
    Voir le plan
       
    Heure d'arrivée au cimetière : +/- 12H30
    Cimetière :
    Cimetière de Pont-à-Celles

     

    Visites
    Centre Funéraire Denuit 
    Rue de Liberchies, 110 
    6238 Luttre
         
    Mercredi 20 septembre 2017 de 17:00 à 19:00

    Utilisez ce lien pour laisser vos marques de sympathie à la famille, merci.

    Source: Denuit.be

  • La une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 18 septembre 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette,2017,

  • La météo de l'IRM du 18 septembre 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,météo,prévision,forecats,18,septembre,2017

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui, les averses déjà bien présentes sur l'ouest du pays ce matin, se généralisent par la suite à toutes les régions. Un coup de tonnerre et un peu de grêle ne sont pas exclus. En Ardenne, les nuages bas réduisent parfois la visibilité en début de journée. Le temps reste frais avec des températures qui ne dépassent pas 11 degrés sur les hauts plateaux de l'Ardenne et 15 ou 16 degrés en Flandre. Le vent modéré d'ouest à sud-ouest s'oriente entre l'ouest et le nord-ouest à partir du littoral. 

    Ce soir et la nuit prochaine, de nouvelles averses se développent sur la Mer du Nord et s'enfoncent dans un courant de nord-ouest sur l'ouest, voire même sur le centre du pays. Des nuages bas peuvent parfois réduire la visibilité au sud du sillon Sambre et Meuse. Les températures redescendent entre 5 degrés sur les hauts plateaux de l'est et 12 degrés dans la région côtière. Le vent sera faible à modéré d'ouest, le long du littoral parfois assez fort de nord-ouest. 

  • Que faire dans notre entité ce dimanche 17 septembre ?

    roue vieux machine couture machine à coudre art machine à vapeur le fer Objet fabriqué par l'homme

    Le Cercle Saint-Louis de Thiméon, organise ce dimanche 17 Septembre 2017 ses puces de la couturière. (surplus de tissus, tirettes, boutons, dentelles, laines, soies, aiguilles, broderies,...)

    Où: Cercle Saint Louis, Rue Abbé Offlain 6230 Thiméon

    L’entrée est  gratuite ainsi que le parking (aisé et accessible aux personnes à mobilité réduites).

    Nombre d'exposants prévus:25

  • La une du 7dimanche 2017 gratuit chez votre boulanger : En page 12, les bons plans sorties pour votre dimanche

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette,2017,7,dimanche,17,septembre

  • La météo de l'IRM pour votre dimanche du 17 septembre 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,météo,prévision,forecats,17,septembre,2017

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui, grisaille matinale se lève assez rapidement, puis le réchauffement diurne entraîne la formation de nouveaux développements nuageux qui éclatent par endroits en averses. Risque d'orage. A la faveur des éclaircies, les températures atteignent 11 degrés sur les hauts plateaux de l'Ardenne et 16 degrés dans la plupart des autres régions. Le vent est faible de sud à sud-ouest, s'orientant entre l'ouest et le nord-ouest en cours d'après-midi. 

    Cette nuit sera calme et à nouveau très fraîche avec des minima de 3 à 6 degrés au sud du sillon Sambre et Meuse et en Campine, et de 6 à 10 degrés dans les autres régions. Le risque d'averses s'estompera dans la plupart des régions, puis augmentera à nouveau en fin de nuit dans la région côtière. Brumes, bancs de brouillard et nuages bas se reformeront à nouveau par endroits. Vent faible de direction variable, s'orientant au nord-ouest le long du littoral en devenant modéré en fin de nuit. 

  • La une de la Nouvelle Gazette du 14 septembre 2017: et aussi en page 8 "Les perruches par centaines sur Courcelles"

    pont-à-celles,sudinfo,sudpresse,nouvelle,gazette,vandeplas,johnny

  • Pont-à-Celle & Obaix: 60.000 poulets divisent les habitants

    pont-à-celles,sudinfo,sudpresse,nouvelle,gazette,vandeplas,johnny

    À Obaix, un sujet dont les rive- rains parlent depuis plusieurs semaines maintenant est la demande de permis introduite par l’agriculteur Nicolas Ooms pour la construction et l’exploitation d’un poulailler d’engraissement supplémentaire portant la capacité totale d’hébergement de l’établissement de 19.500 à 58.459 animaux. Lorsque nous l’avons rencontré, Nicolas Ooms avait expliqué que cet agrandissement est un projet de vie. « Mes poulets font vivre ma ferme. »

    Comme toute demande de permis, une enquête publique est en cours. Elle se termine le 14 septembre prochain. Dans ce cadre, plusieurs riverains se sont déjà manifestés pour éviter l’aboutissement de ce projet. Une pétition en ligne a été lan- cée. Nuisances sonores, olfactives, perte de valeur immobilière des habitations autour de la ferme et le traitement éthique des animaux sont les arguments formulés par les riverains.

    Elle a récolté, à l’heure d’écrire ses lignes, 219 signatures. Voici un extrait de commentaires lais- sés par les signataires. « C’est inadmissible de confiner ces poules, de leur donner des conditions de vie abominables, de les considérer comme de la viande sur pied. » « J’habite tout près, et par temps chaud, les odeurs sont très fortes et désagréables ! De plus je suis contre ce genre d’élevage où les bêtes sont enfermées et n’ont au- cune liberté et sont vraiment asservies à l’homme !!! »

    Pourtant, Nicolas Ooms avait rassuré ses détracteurs dans nos colonnes. « Les nuisances seront limitées au maximum. Le projet a été conçu sur base d’une étude d’incidence réalisée par une socié- té externe et agréée. »

    PÉTITION CONTRE PÉTITION

    Malgré ces précisions, les re- marques contre ce projet se sont multipliées. Dès lors, la famille Oost a, elle aussi, lancé une pétition contre... la pétition. La leur récolte, toujours à l’heure d’écrire ces lignes, 103 signa- tures. Voici quelques re- marques : « Je signe parce que l’éleveur a répondu à toutes mes inquiétudes et m’a convaincue du bien-fondé de son projet. » « Contre le projet initialement, mais conscient que l’ignorance peut être néfaste, j’ai souhaité rencontrer Nicolas Oost sur le site de son exploitation. Aimable et professionnel, il m’a convaincu du bien-fondé de ce projet. » « Voisin de l’exploitation, tout se passe bien, en bonne entente avec la famille Oost. Les solutions prévues pour la bonne intégration de l’extension dans son environnement (ventilation, énergie, traitement des eaux...) sont convaincantes. » Bref, les riverains semblent être divisés sur ce projet. La décision définitive d’accorder ce permis ou pas est entre les mains de la Commune de Pont-à-Celles. Elle se prononcera au terme de l’enquête publique.

    Article de O.Pâq dans la Nouvelle Gazette du vendredi 8 sept 2017