nouvelle - Page 4

  • Santé: communication de l'AFSCA

    Communication de l'AFSCA

    Rappel de poudre propolis et capsules de propolis de la marque Bijenhof.
    Problématique : présence d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

       



    Suite à une notification via le système RASFF la présence d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) a été décelée dans les produits poudre propolis et capsules propolis.

    L’AFSCA a donc décidé de retirer ce produit de la vente et de rappeler auprès des consommateurs les produits suivants :

    Description des produits
    - Catégorie de produit : complément alimentaire
    - Nom des produits : propolis poudre et propolis capsules
    - Marque : Bijenhof
    - Date de péremption : 18/01/2021
    - Numéros de lot : 213203 - 213417 – 17001990 et 17021706
    - Période de vente : du 27/10/2017 au 07/11/2018
    - Emballage : capsules (+/- 60 pc) et poudre (+/- 25g) en pot hexagonal


    Le produit a été distribué en ligne ainsi que via les points de vente suivants :
    Bijenhof, 8501 Bissegem
    Het Bijenhuis – 2520 Ranst
    La ferme aux Goumandises – 6120 Ham-sur-Heure-Nalinnes
    Ruchers Du Haut pays - 7387 Honnelles
    Maison Demez - 4890 Thimister-Clermont


    Informations pour les consommateurs

    Il est demandé aux consommateurs de ne pas consommer ce produit et de bien vouloir le ramener au point de vente ou il sera remboursé.

    Les HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) peuvent se former dans les aliments durant le processus de chauffage, séchage ou fumage, lorsque les produits de combustion entrent en contact direct avec l’aliment. Avec le temps, ils peuvent être génotoxiques et cancérogènes pour l'homme.

    Pour toute information complémentaire, vous pouvez prendre contact avec le point de contact de l’AFSCA pour les consommateurs : 0800/13.550 ou pointdecontact@afsca.be

  • A la une du 7dimanche (gratuit chez votre boulanger) du 24 novembre 2018 + vos bons plans sorties en Wallonie

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2018, novembre,7,dimanche,bon,plan,sortie,

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2018, novembre,7,dimanche,bon,plan,sortie,

  • La météo de l'IRM du dimanche 25 novembre 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,novembre,

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui, la journée sera à nouveau grise et brumeuse avec, surtout cet avant-midi, des bancs de brouillard locaux. Au sud du sillon Sambre et Meuse, on prévoit des périodes de faibles pluies ou bruines, principalement cet après-midi. Ailleurs, le temps restera souvent sec à un peu de bruine près. Les maxima varieront entre 4 et 7 degrés. Le vent sera d'abord faible, puis modéré de secteur est-nord-est.

    Ce soir, nous prévoyons surtout dans la moitié sud de faibles pluies ou bruines. La nuit prochaine, nous aurons graduellement partout de faibles précipitations. Le temps restera brumeux avec, par endroits, des bancs de brouillard. Les minima se situeront entre 1 et 4 degrés. Le vent sera faible à modéré, généralement de secteur nord-est.

  • Santé: rappel de Noyen

    Rappel de Boudin noir.
    Problématique : perforation possible de l’emballage.

    A cause d’une perforation possible de l’emballage, la DLC (Date Limite de Consommation) ne peut pas être garantie. C’est la raison pour laquelle le boudin noir 480 g avec DLC 02/12/18 est rappelé.

    La société Noyen a donc décidé, en accord avec l’AFSCA, de retirer ce produit de la vente et de rappeler auprès des consommateurs le produit suivant.


    Description du produit
    - Catégorie de produit : Produit de viande
    - Nom du produit : Boudin noir
    - Date limite de consommation (à consommer jusqu’au) :02/12/2018
    - Numéro de lot : voir DLC
    - Période de vente : du 16/11/18 au 21/11/18
    - Emballage : 480 g


    Le produit a été distribué via les supermarchés Lidl


    Informations pour les consommateurs


    Par précaution, la société - Noyen demande à ses clients de ne pas consommer ce produit et de bien vouloir le ramener au point de vente de Lidl.

    Une perforation de l’emballage peut amener à une dégradation plus rapide du produit et avancer la date limite de consommation (DLC) mentionnée sur l’étiquette.

    Si vous avez consommé ce produit et que vous présentez des symptômes gastro-intestinaux, consultez votre médecin traitant en lui signalant cette consommation.

    Pour toute information complémentaire, vous pouvez prendre contact avec – Noyen : 09/226.15.80

    Source>Afsca

  • Pont-à-Celles: L’Entre D’Eux mise sur les produits locaux

    Dans leur restaurant situé dans les campagnes entre Pont-à-Celles et Gouy-lez- Piéton, Caroline Druine et son mari Alexandre Godart s’inscrivent dans une démarche vertueuse… et savoureuse aussi. «  On essaie de privilégier les circuits courts et une agriculture bio tant dans l’assiette que dans le verre.  »

    Dans le panier des courses, on trouve ainsi les légumes du maraîcher bio de Pont-à-Celles « La tête dans les salades », le beurre de la ferme De Vriese, le pain au levain d’un boulanger artisanal de Trazegnies, les délices chocolatés du Courcellois Patrice Van Der Linden, les fraises et les asperges de la Ferme des grands Près de Liberchies, les fromages belges, les viandes de la Boucherie à la ferme… Et ce n’est là qu’un aperçu de la liste. Dans ce droit fil d’une agriculture raisonnée, Caroline Druine cuisine des légumes et des produits de saison. Les menus du moment font ainsi la part belle au gibier (du Condroz), aux choux (rouge et blanc), au topinambour… Le tout pour une addition tout aussi raisonnable. L’établissement propose une formule entrée/plat/dessert pour 35€ et un lunch, en semaine, pour 18€.

    En savoir plus,cliquez ICI

  • La une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 16 novembre 2018.

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2018, novembre,16

  • La météo de l'IRM du vendredi 16 novembre 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,novembre,16

    Prévisions pour demain vendredi

    Vendredi, le temps sera gris et brumeux sur la moitié ouest du pays, avec localement du brouillard. Il fera toutefois sec. Ailleurs, le temps sera ensoleillé dès le matin. Dans le courant de la journée, de l'air plus sec affluera sur notre pays à partir de l'est et la couverture nuageuse commencera alors à se déchirer. Le ciel pourrait cependant rester gris toute la journée sur l'extrême ouest du pays. Les maxima se situeront autour de 11 degrés là où le soleil parviendra à percer la grisaille suffisamment tôt, et entre 6 et 8 degrés ailleurs. Le vent sera faible, et en Ardenne modéré, de secteur sud-est, revenant ensuite au secteur est.

    Durant la nuit de vendredi à samedi, le ciel sera pratiquement dégagé. Le vent sera faible à modéré de secteur est, et les minima seront compris entre -1 degré en Hautes-Fagnes et +4 degrés à la côte.

     

  • Novembre 2018: repas mensuel de la Maison de la Laïcité de Pont-à-celles

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,novembre,

  • Pont-à-Celles: les équilibres du futur bourgmestre Pascal Tavier

    Le 14 octobre dernier, les électeurs pont-à-cellois ont confirmé le PS en tant que premier parti de la place et mis aussi Pascal Tavier en orbite. Avec 748 voix de préférence, le Thiméonais l’emporte d’une courte tête, 6 voix d’écart, sur l’échevin Florian De Blaere et le bourgmestre Christian Dupont. Il « héritera » donc du mayorat. Et barrera en majorité avec le groupe Intérêts Citoyens de Luc Vancompernolle.

    En deux législatures à peine, Pascal Tavier a su convaincre. En 2006, il se présente en tant que candidat d’ouverture sur la liste PS. «  Je me suis toujours intéressé à la chose publique. Mais c’est Christian Dupont qui m’a convaincu de m’engager en politique…  ». Pascal Tavier, qui a une formation sociale et qui assure la direction de la maison de repos « La Charmille » à Thiméon, devient conseiller à l’aide sociale. Son président est alors Carl Lukalu.

    Six ans plus tard, il confirme aux élections communales et cette fois, il reçoit la présidence du CPAS. Désigné tête de liste PS cet été, il a rempli la mission. Il deviendra donc bourgmestre de Pont-à-Celles. Une petite révolution de palais après le « règne » de Christian Dupont qui, à 71 ans, nourrit aujourd’hui d’autres aspirations bien légitimes. Pascal Tavier entend apporter sa touche sociale.

    «  On ne se refait pas… Je pense qu’on pourrait aider davantage encore les personnes fragilisées. L’environnement fera aussi partie de nos préoccupations. Ces derniers temps, nous avons connu d’importants problèmes d’érosion sur la commune. Il faudra agir ! L’enseignement reste un autre axe prioritaire. On entretiendra aussi la dynamique culturelle avec le Django festival, le Pacrock et bientôt la nouvelle bibliothèque.  ».

    Vous voulez en savoir plus, c'est ICI