Communales 2018: le PS consulte... I.C. et le MR

pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,octobre,élection

Le Parti socialiste a gardé la main en conservant de justesse sa place de premier parti de Pont-à-Celles. Mais même avec 8 élus, il est incontournable... D’autant plus que le MR et I.C., qui totaliseraient ensemble 13 sièges (sur 25), sont eux incompatibles après les événements de cet été. En conflit avec Philippe Knaepen, l’échevin des Travaux Luc Vancompernolle avait démissionné du groupe MR. Parti au combat sous la bannière Intérêts Citoyens, il a décroché 7 sièges et raflé au passage le titre de champion des voix, toutes catégories confondues.

Depuis 2000, le MR est en majorité avec le PS. Sa progression était constante... jusqu’à ce dimanche. Les réformateurs, qui ont perdu 3 sièges, disposent toujours de 6 élus. Et, Philippe Knaepen, devenu député régional, réalise encore le deuxième score en termes de voix de préférence.

Qui du MR ou de IC entrera dans la future majorité ? Selon la formule consacrée, le Parti socialiste consulte... Il a engagé les discussions à la fois avec I.C. et le MR. Mais il n’a pas encore choisi avec qui il « pactisera ». « On veut permettre à chacun de se remettre du choc. I.C. est une nouvelle formation qui doit encore se construire autour de Luc Vancompernolle. Et, après les querelles de cet été et les résultats électoraux, le MR se cherche sans doute encore un peu. On veut laisser à chacun le temps de se rassembler », explique Pascal Tavier, qui sera le prochain bourgmestre de Pont-à-Celles. Il compte en effet 6 voix de préférence supplémentaires par rapport à Christian Dupont, qui tient le rôle depuis 30 ans, et par rapport à l’échevin Florian De Blaere très populaire auprès de la jeunesse.

On retiendra encore de ces élections communales, le maintien d’Ecolo, qui conserve ses 3 sièges. Le P.P. décroche un élu. Enfin, le grand perdant du scrutin est le cdH. Les humanistes ont perdu leurs trois sièges et ne seront donc plus représentés dans la prochaine assemblée pont-à-celloise.

Article de M-G.D dans la Nouvelle Gazette du 16/10/2018

 

Commentaires

  • Je pense vraiment que l'expérience prise depuis 2012 entre la coalition PS et MR a fait ses preuves. . Laissant continuer cette collaboration leur permettra de poursuivre leur cap entrepris depuis 6 ans durant lesquels tout n'a pu être mis au point faute de temps. Changer les hommes et les habitudes provoquera des retours en arrière et de nouveau du temps perdu et ce sans une garantie de bonne entente. Le tout pour le bien être de toute la population qui a bien besoin de rappeler que les hommes politiques sont là pour les amener au maximum de celui-ci y compris et surtout pour les plus défavorisés. NB : Pour info je n'appartiens à aucun parti .

  • pourquoi voter alors , si les électeurs ne sont pas suivis ,en effet perte de 7´% dans chacun de ses partis PS MR , je n'y comprendrai plus rien , et pourquoi pas une tri-partite PS- IC- ECOLO?

  • Pourquoi tant de polémique alors que tout cela est bouclé depuis belle lurette... Ps-IC-Ecolo... Éjecter à tout prix le MR... à tort ou à raison ? Rendez-vous dans six ans pour voir qui aura réalisé les grandes promesses de son programme....

Les commentaires sont fermés.