Pont-à-Celles, mais enfin… !

Depuis début août la rue de l’église est en travaux. La circulation est normalement interdite pour tout le mois, toutefois nombre d’automobilistes « forcent » le passage.

À quoi servent les panneaux ? Deux ou trois imprudent(e)s, en sont déjà pour leurs frais, tombés dans l’accotement qui est ouvert, ou ont percuté la barrière en début de chantier…

 

 

Commentaires

  • Bien entendu il y aura toujours des personnes qui se croient tout permis.Quelques uns sont parfois punis directement comme vous l'expliquez MAIS, nous avons une police communale ., Les élections qui se rapprochent ne justifient pas le laxisme; Les règles (dans ce cas bien nécessaires) sont les règles et doivent ^être respectées par chacun. Idem pour le respect de la propreté, de la vitesse etc..On a pourtant instauré un cours de civisme depuis la primaire mais tant que les parents ne montrent pas le bon exemple...Peut être faut-il insister sur l'importance de ce cours et en augmenter les heures..
    Bien à vous
    Daniel Moniquet

  • La rue est habitée et il y a des commerces et plaine de jeux.On ne va pas supprimer la plaine et fermer les commerces et empêcher les gens de pouvoir rentrer chez eux donc la fermer entièrement est impossible. Le problème causant des accidents (tomber dans l accotement.) ne se trouve pas au fait que il y a irrespect aux panneaux mais plutôt au comportement des gens,à leur égoïsme. Il serait mieux de passer chacun à son tour et en faisant attention pour les personnes qui doivent VRAIMENT y passer.Ces panneaux demandent en fait d éviter au maximum cette rue car il y a des travaux.Ce qui va arriver c est que les forces devront être du coup trop radicale et là ça posera d autre problème aux gens qui y habitent et doivent aller plaine et commerces.

  • Ces comportements ne sont pas limités à un chantier,mais sont monnaie courante sur tous les quartiers du village,voire de l'entité

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel