Buzet: Il tire un coup de feu chez son voisin

Résultats de recherche d'images pour « balle dans une vitre sudinfo »

Photo d'illustration (Nord Éclair) 

Un coup de feu a claqué, ce lundi, vers 4 heures du matin, chaussée de Nivelles, à Buzet, dans l’entité de Pont-à-Celles. Un coup de feu tiré par un habitant du quartier, réveillé par le manège de deux individus, qui s’en prenaient à un véhicule garé en face de chez lui, devant le no710 de la chaussée.

« J’ai voulu les effrayer, j’ai moi-même été victime, par le passé, de différents vols, dont notamment celui de batteries », confie Étienne, l’auteur de ce coup de feu. Un tir qui n’a heureusement atteint personne, mais qui a traversé la fenêtre du premier étage de l’habitation installée juste en face de celle d’Étienne. « La balle a traversé notre salle de bain », confirme Romuald, domicilié au 710.

« Je comprends parfaitement la réaction d’Étienne, même si ce coup de feu nous a réveillés, ma femme et moi. Heureusement, ce tir n’a blessé personne... » Étienne, l’auteur du coup de feu, s’en veut de cet acte : « Dans le temps, j’avais une arme à blanc. Un coup de semonce aurait suffi, je n’aurais pas dû faire usage de cette arme. J’attends des nouvelles de la justice, j’assumerai mon acte. » La police locale de la zone Brunau, dont dépend le territoire de Buzet, est intervenue rapidement sur place. « L’arme en question a été saisie », confirme le commissaire Marit, chef de la zone de police :« Il s’agit d’un P38, calibre 9 mm. » Hélas pour Étienne, ce dernier ne possédait pas d’autorisation ni de permis pour l’arme incriminée, un vieux souvenir qui traînait dans ses armoires. « Il risque des poursuites judiciaires pour détention et usage illégal d’arme à feu », complète-t-on à la police.

En attendant, les individus qui tentaient de forcer le véhicule de Romuald, eux, ont pris la poudre d’escampette sans demander leur reste. « Mon voisin vit mal ce qui s’est produit », poursuit Romuald, le riverain dont la fenêtre a été atteinte par cette balle. « On en a parlé le jour même, ce mardi encore. J’espère simplement que la justice sera indulgente... »

Article de B.BT dans la Nouvelle gazette du 20 juin 2018

Commentaires

  • j espere pour lui que la justice sera clemente et je trouve que si il faut on devrais faire des pétitions pour pouvoir aider ce monsieur qui as voulu bien faire courage a lui

Les commentaires sont fermés.