Une ligne directe de Luttre à BSCA: après Fleurus, la gare de Luttre constitue une piste pour, elle aussi, relier le BSCA

Résultat de recherche d'images pour "gare luttre sudinfo"

Plusieurs pistes avaient été lancées concernant la création d’une ligne ferroviaire directe vers l’aéroport de Charleroi (BSCA). La gare de Charleroi-sud devrait d’ailleurs à cet effet voir les travaux débuter prochainement. La semaine dernière, Olivier Chastel nous révélait que la gare de Fleurus avait, elle aussi, été choisie. Désormais, nous apprenons que la gare de Luttre pourrait également faire partie de l’équation.

Voilà plusieurs années que des projets de lignes ferroviaires rejoignant l’aéroport de Charleroi sont en discussion. La gare de Charleroi-sud est évidemment l’une des premières évoquées. La création d’une nouvelle gare à Ransart avait d’ailleurs fait l’objet de nombreuses discussions à Fleurus qui dispose encore de toute l’infrastructure nécessaire. C’est, finalement, dans la cité des Bernardins que s’installera une liaison vers BSCA.

UNE PISTE SUR LUTTRE

Dernièrement, après une question posée au ministre des Aéroports Jean-Luc Crucke par la députée régionale Latifa Gahouchi concernant la stratégie mise en place en matière de développement des aéroports régionaux, nous apprenons que la gare de Luttre permettrait, elle aussi, d’effectuer une liaison directe vers BSCA. « Lorsque j’ai posé la question au ministre, il m’a confirmé la présence d’une ligne qui reliera Fleurus à l’aéroport de Charleroi. Il a ajouté que la gare de Luttre constituait, quant à elle, une piste. C’est intéressant de voir le ministre ouvrir une deuxième ligne puisqu’il y avait déjà une polémique quant au choix de la gare de Fleurus ou de Ransart », nous explique Latifa Gahouchi. « Cette ligne devrait d’ailleurs être gérée par la BSCA. »

L’ACCÈS À BSCA FACILITÉ

Multiplier les lignes directes, c’est aussi faciliter l’accès à BSCA et permettre à l’infrastructure de se développer plus encore. D’autant plus que la ligne Bruxelles-Charleroi passe par la gare de Luttre. « Je me réjouis du projet de la gare de Luttre : les gens du Nord pourront, eux aussi, accéder plus facilement à l’aéroport. Par ailleurs, c’est de la création d’emploi en plus pour Charleroi. J’ai, néanmoins, une inquiétude : ces projets ne vont-ils pas repousser celui de la liaison avec la gare du Sud ? Le ministre Di Antonio nous le promet depuis 3 ans. Nous avons eu 4 ministres en trois ans et, malgré cela, il est essentiel qu’un tel dossier ait une politique de continuité et une vision à long terme. »

Si les ministres se succèdent, le dossier est quant à lui en de bonnes mains. C’est d’ailleurs lors d’une réunion avec les ministres Di Antonio et Bellot que le ministre Crucke a abordé la piste de la gare Luttre. Ce qui « permettra vraiment d’avoir des lignes de communication directe avec une accessibilité directe avec l’aéroport », répondait le ministre Crucke ce lundi. «Voilà la preuve que l’on peut collaborer entre ministres du même Gouvernement. Tout ne va pas mal dans ce pays. »

Article de MANON ROOSSENS dans la Nouvelle Gazette du 11 octobre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel