Entre Petit-Roeulx et Luttre "Nouvelle phase des travaux lundi 31 juillet"

pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

Ce lundi 31 juillet débutera la troisième phase du chantier de réhabilitation de l’E420/A54 entre Petit-Roeulx et Gosselies ouest. Cette troisième phase portera sur le tronçon situé entre Petit-Roeulx et Luttre (BK 1.35 à 10.45) en direction de Charleroi.

La circulation sur ce tronçon se fera toujours sur deux bandes, aussi bien en direction de Charleroi que de Nivelles. La signalisation est en cours d’installation.

– Vers Charleroi : la bande d’arrêt d’urgence et la voie de droite seront fermées à la circulation. Les automobilistes circuleront sur la bande de gauche et une seconde bande sera basculée de l’autre côté de la berme centrale.

– Vers Nivelles : la voie de gauche sera réquisitionnée pour le trafic vers Charleroi. Les véhicules circuleront sur la bande d’arrêt d’urgence et la voie de droite.

La circulation sera encore modifiée au cours de cette phase lorsque les travaux s’effectueront sur la voie de gauche, mais deux bandes resteront toujours accessibles aux véhicules.

Le chantier devrait être terminé pour 2017. La phase quatre sera intégrée dans la phase trois, mais aucune date précise n’a actuellement été déterminée.

Pour rappel, les travaux ont débuté un chantier en avril dernier entre Petit-Roeulx et Gosselies ouest, soit sur environ 17,5 km. Ils portent uniquement sur les voies en direction de Charleroi.

Afin de réduire au maximum l’impact sur les usagers, les travaux sont divisés en 4 phases. Les deux premières – entre la sortie et l’accès de Luttre et entre Luttre et Gosselies, sont déjà achevées. La phase 3, entre Petit-Roeulx et Luttre, débutera lundi. La réfection de la courbe de Petit-Roeulx, qui constitue la phase 4, sera menée de paire.

Pour rappel, ce vaste chantier comprend la réhabilitation du revêtement de l’autoroute ainsi que ses bretelles d’accès et de sortie, celle des ponts aussi, l’installation de nouveaux équipements de sé- curité et le remplacement de l’éclairage par un dispositif LED. Coût de l’opération : 14.485.815 € HTVA, financés par la SOFICO.

Nouvelle Gazette du 29 juillet 2017

Les commentaires sont fermés.