Le pastafarisme, faut-il en rire !?

Durbuy: Victor, adepte du pastafarisme, s'est vu refuser sa photo d'identité car il portait une... passoire comme couvre-chef! 

pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

Un clic ici pour l'accès au site de Sudpresse

À Durbuy, Victor Bonjean s’est vu refuser l’utilisation de sa photo pour sa nouvelle carte d’identité par l’administration. Et pour cause : l’habitant d’Izier a proposé une photo de lui arborant une passoire sur la tête, le couvre-chef du pastafarisme, sa religion depuis 2 ans. Malgré ses multiples courriers, le Durbuysien n’a pas eu gain de cause alors que le SPF a reconnu l’existence de sa religion.

Et pourtant nombre de pays reconnaissent le Pastafarsime" comme une religion !

 

Titre du USA TODAY November 16, 2015

"Pastafarian can wear strainer on head in license photo"

A woman who belongs to the Church of the Flying Spaghetti Monster is allowed to wear a pasta strainer on her head in her driver's license photo due to religious beliefs, the AP reports.

Lowell, Mass., resident Lindsay Miller says wearing the colander allows her to express her beliefs, like other religions are allowed to do, according to AP.

The Church of the Flying Spaghetti Monster is a satirical movement promoting a lighthearted view of religion. Members of the church often are referred to as "Pastafarians."

The Massachusetts Registry of Motor Vehicles says usually head coverings are not permitted for license photos, but exceptions are made for religious beliefs, AP reports.

Last year, a similar incident happened in Utah involving a former porn star who said she intended to make a statement and was allowed to wear a colander as a hat in her driver's license photo, The Spectrum reports.

At the time, Jessica Steinhauser, 41, was the fourth person in the USA to be allowed to wear the pasta strainer in an official photo and the first in Utah, said Bobby Henderson, the church's founder.

The Church of the Flying Spaghetti Monster came out of a satirical open letter in 2005, protesting the Kansas State Board of Education's decision to allow teachingIntelligent Design as an alternative to evolution in public schools.

"We are not anti-religion," Henderson said. "We are anti-crazy nonsense done in the name of religion. There is a big difference. Our ideal is to scrutinize ideas and actions but ignore general labels."

 

pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

Wellington autorise à se marier une passoire sur la tête. On vous explique tout…

  • 
Facebook de Church of the Flying Spaghetti Monster
    Facebook de Church of the Flying Spaghetti Monster

La Nouvelle-Zélande a reconnu officiellement cette Église, également nommée « pastafarisme », dont les adeptes portent des passoires sur la tête, adulent les pirates et affirment que l’univers a été créé par un personnage ressemblant à un plat de spaghettis avec des boulettes de viande. Dans une décision datant du 10 décembre, les autorités de Wellington lui ont même octroyé le droit légal de… célébrer des mariages.

Un drôle de code vestimentaire

La responsable de l’organisation ou « R’Amen en chef » a déclaré dimanche aux médias locaux qu’elle avait demandé à être reconnue comme officiante et espérait pouvoir célébrer des mariages « pastafaris » le mois prochain. Des pâtes, « le principal repas saint », figureront en bonne place aux banquets de mariage, a-t-elle ajouté. S’agissant des codes vestimentaires, « la passoire est le couvre-chef traditionnel », « mais si on veut s’habiller en pirate, c’est également permis car bien entendu, les premières personnes créées par le monstre de spaghettis volant furent les pirates ». L’Église estime également qu’il existe au paradis un volcan à bière, tandis que celle qu’on trouve en enfer est éventée.

Créée pour dénoncer

Le mouvement est né voici une dizaine d’années aux États-Unis pour, selon les apparences, dénoncer les dogmes religieux et le créationnisme. Il a largement essaimé et est aujourd’hui présent dans de nombreux pays. (Source Le soir)

Les commentaires sont fermés.