Le drame de Roux: le chauffard qui a fauché Fanny s'est arrêté après l'accident pour boire une bière

Aline Wuillot

Alors que la jeune maman lutte toujours entre la vie et la mort, nous apprenons de diverses sources que l’homme qui l’a renversée était ivre au volant.


La voisine montre le muret où s’est encastrée la voiture

T.P.

La voisine montre le muret où s’est encastrée la voiture

C’était mercredi dernier. Fanny Gossiaux est garée devant chez elle. Elle sort avec son compagnon. Pendant que ce dernier attache leur enfant sur la banquette arrière, Fanny contourne la voiture pour placer des sacs de l’autre côté. C’est à ce moment qu’une voiture venant en sens inverse heurte violemment Fanny, la traîne sur plusieurs mètres et finit sa course dans un muret.

Dans la première version des faits qui nous avait été reportée, le chauffeur avait apparemment fait un malaise au volant. Mais la nouvelle version semble beaucoup plus complexe.

Plusieurs sources dont notamment une voisine présente au moment de l’accident nous explique : « J’ai entendu l’accident, la voiture qui dévie de sa course. Quand j’ai regardé par ma fenêtre, j’ai bien cru qu’elle allait finir dans ma façade. Mais non, elle est passée juste à côté et est rentrée dans ce muret, juste là », raconte-t-elle. «Un homme est sorti par la portière avant gauche, donc celle du conducteur. Il semblait complètement ivre», continue la voisine, ahurie.

> Retrouvez les réactions complètes dans nos éditions papiers et numériques.

Les commentaires sont fermés.